12€ – 316 pages, format 17×22 cm
[présentation]      [critiques]
couverture-2

Extrait 1 (page 28) // Extrait 2 (page 168)

Victor Hugo,
Poète éternel

Poésies sélectionnées à l’honneur de la vie, de l’enfance, de l’amour, de la Nature, de la spiritualité et de la réflexion sur soi, dont extraits de ses lettres à Léonie d’Aunet
Mettre en lumière un Victor Hugo plus humain et plus aimant que l’austère figure de nos cours d’école, n’insistant que sur le sérieux d’une icône remarquable de la littérature française, et jugeant que les affaires du cœur n’ont pas leur place avec lui… Une habitude intellectuelle d’autant plus regrettable avec le grand poète, dont la vie fut, avant tout, une expression d’amour, pour les femmes, pour les enfants, pour son pays, pour la nature, la vie, la beauté, et toute chose gracieuse et lumineuse sous le soleil, dont il se sentait héraut et serviteur.

Thème : Recueil de poèmes

Victor Hugo, Poète éternel est une compilation spécifique de ce que cet extraordinaire auteur partageait de plus lumineux. Est-ce parce que nous avons peur de la justesse de ses mots que nous n’osons pas les dire ? Est-ce parce que nous n’imaginons pas descendre Victor Hugo de son auguste piédestal que nous n’osons pas évoquer à voix haute l’éclat de son amour et de ses réflexions les plus profondes ?

Nombreux sont ceux à calomnier Victor Hugo pour de minuscules morceaux de discours extraits de leur temps et de leur contexte, censés prouver qu’il était raciste alors qu’il s’est battu toute sa vie pour réunir les hommes et les nations. Plus nombreux encore sont ceux qui affirment qu’il était un « coureur de jupons » qui n’avait de cesse de déflorer de toutes jeunes filles, alors qu’il avait le respect le plus sacré pour les femmes. Infatigable défenseur des droits de l’humain en général, et des femmes en particulier, Victor Hugo a dédié sa vie à l’autre.

Il nous paraissait donc urgent de proposer un recueil qui rende hommage à cet homme que nous n’imaginons pas souvent tel qu’il était, tout entier porté par son cœur et son idéal. Submergé par la tristesse de son époque et la douleur des drames qui ont parsemé sa vie, Victor Hugo a souvent alourdi ses œuvres de reflets pareillement douloureux et tristes… Nous avons élagué ces passages comme il faudrait dégager de sombres nuages pour dévoiler la pureté du soleil. Ainsi, des centaines de poèmes lumineux et emplis d’espoir ont pu trouver leur place dans ce recueil à leur honneur, qui est aussi avant tout un recueil en l’honneur du Victor Hugo du cœur.

L’homme est aujourd’hui profondément désuni, et les pensées de Victor Hugo, si puissantes à leur époque, gardent toutes leur flammes pour remettre l’esprit humain dans une voie plus juste et plus harmonieuse, pour lui autant que pour les autres. C’est un enseignement extraordinaire. A la manière des « perles de sagesse », il est également possible d’ouvrir ce livre au hasard pour se laisser porter par le sens du poème qui s’en dégage.

 

VICTOR HUGO, POÈTE ÉTERNEL 

— Ce recueil est un livre infini. Après avoir lu les touchants extraits de sa relation hors du commun avec Léonie d’Aunet, la sélection des poèmes ouvre des horizons qui ne finissent pas de s’élargir. On lit, puis on relit, dans l’ordre puis le désordre, et chaque fois une nouvelle expérience s’impose. Je pense que c’est à travers Victor Hugo que j’ai pu réaliser le sens véritable de la poésie, un moyen de dire les choses qui n’ont pas de limites… Et, en miroir de cela, certains poèmes paraissent effectivement n’avoir aucune limite, comme un ciel infini. Est-ce pour cette raison qu’il est dit que la poésie est la vie ou même l’univers ? Quoi qu’il en soit, merci à Victor Hugo de nous avoir tant apporté…