9€ – 200 pages, format 12×19 cm ~ ebook 4,50€
[présentation]      [critiques]
Les Derniers Anciens, Tome 2

Extrait 1 (pages 101 à 106) // Extrait 2 (pages 111 à 123)

Les Derniers Anciens

Deuxième tome : l’Aube de l’Elfe de Lune

Sylnoastra et Thouérys, forcées à grandir au sein du clergé de la sombre déesse Lloth, cachent aussi bien qu’elles le peuvent leurs convictions profondes. Sur qui pourront-elles compter pour échapper au destin qui leur fait horreur ? Heureusement pour elles, certaines circonstances les guideront enfin vers la reconquête de leur liberté. Pour la première fois depuis des années, Sylnoastra apprendra à nouveau la confiance et l’expression de ses sentiments trop longtemps refoulés.
Le temps est-il enfin venu de dévoiler la destinée véritable de la jeune elfe de lune, héritière de bien singuliers pouvoirs ?

Thème : Fantasy / Races elfiques
inspirées de l’univers de D&D

Le cycle des Derniers Anciens est une aventure facile à lire destinée à tous les publics. Une jeune elfe forcée à grandir dans un milieu très difficile restera elle-même malgré ce qu’elle supportera et, plus encore, laissera son coeur illuminer ceux de son entourage.  Il s’agit donc d’une réflexion sur les qualités du coeur et de leur pouvoir pour changer les autres. Il est facile de critiquer et de juger le monde, mais se remettre soi-même en question et comprendre les actes d’autrui est beaucoup plus difficile. Tout a une origine, personne ne naît pour tuer ou faire le mal. Les enfants eux-mêmes ne sont pas les copies parfaites de leur mère ou de leur père : ils sont qui ils sont, et donc uniques. La guerre a toujours existé, mais est-ce une raison pour continuer à la faire ? Que sont véritablement les différences ? Quelle est la raison de pousser des enfants ou des adultes à haïr des personnes qu’ils ne connaissent même pas ? Est-ce que les traditions sont forcément fondées ou utiles ?

Bien que la série des Derniers Anciens ait la vocation d’aborder ces thèmes de réflexion, elle reste cependant une histoire simple à lire et à comprendre, qui peut être découverte par chacun. Bien sûr, les personnes déjà familières des univers de la fantasy s’y retrouveront davantage. Néanmoins, cela peut être l’occasion de découvrir les mondes elfiques, spécialement les races imaginées par les concepteurs de l’univers de Dungeons et Dragons (elfes noirs ou drows, elfes de lune, elfes de soleil, elfes ailés…)

La particularité des Derniers Anciens est de se baser sur un monde désuni marqué par le fanatisme et la peur de la différence, pour imaginer le voir se réunir à nouveau pour éteindre le feu de la guerre. En de nombreux points, l’analogie avec le monde moderne pourra être évoquée ! L’espoir d’un monde meilleur ne réside-t-il pas dans la nouvelle compréhension de chacun ?

LES DERNIERS ANCIENS
Tome 2 : l’Aube de l’Elfe de Lune

CRITIQUES DE LECTEURS A VENIR…